Prevention of Mother to Child Transmission

0.00 EUR raised so far, with 1 Activist helping out
Project Files

Au Burundi, depuis la description des premiers cas de SIDA en 1983, l’épidémie de l’infection par le VIH et le nombre de cas de SIDA n’ont cessé de croitre de façon importante en Province Ruyigi jusqu’au point qu’aujourd’hui la  séroprévalence est estimée à 2,6%,  et Ruyigi occupe la deuxième place au niveau National.

En fin 2012 le nombre de personnes vivant avec le VIH/SIDA  étaient estimée à 1829  et sont les   PVVIH adultes âgées de 15 ans à 49 ans parmi lesquels  il y a 1257 Femmes et 572 Hommes. Les malades du SIDA  représentent plus de 40% des patients hospitalises dans les services de médecine interne pendant que 60% des tuberculeux testes présente une sérologie positive pour le VIH.

Le SIDA est devenu la 1ere cause  de décès chez l’adulte et une cause importante  de mortalité infantile à Ruyigi. Cette situation confirme la vulnérabilité de la Femme de Ruyigi par rapport à l’homme. Même si la problématique de la transmission du VIH  par la mère  à son enfant est peut documentée à Ruyigi, tout laisse à penser que son ampleur est importante.

Les informations régulièrement recueillies auprès des sites sentinelles montrent en effet que sur les dix dernières années, la séroprévalence du VIH chez la Femme enceinte augmente de façon alarmante et nécessite l’engagement de tous.   

Bien que le nombre de sites offrant le paquet de PTME (Prévention de la Transmission du VIH de la mère à l’enfant) a continue d’augmenter  dans les structures sanitaire de Ruyigi,  et Bien que le nombre de sites PTME ait fortement augmente  les cibles annuelles du nombre des nouveaux sites accrédités aient été dépassées,  et l’accessibilité géographique des services PTME  aussi reste problématique.

L’offre des paquets de service PTME parmi les différents centres de la prise en charge reste toujours insuffisante par rapport aux bénéficiaires. Les structures sanitaires de la Province Ruyigi appuyés par FHI360 ont améliores ses prestations PTME de façons remarquable, mais par contre la prise en charge de la mère et l’enfant dans les activités de préventions primaire de la transmission de VIH de la mère à l’enfant et dans l’amélioration de la prise en charge pédiatrique et  le suivi de l’enfant et de la mère reste un problème au niveau de la communauté pauvre.

Aucune organisation ou association dans la province Ruyigi qui fait la sensibilisation ou la mobilisation de la communauté sur la prévention de la transmission du VIH  de la mère à l’enfant PTME.

Soucieux de la pertinence   de réduire la propagation du VIH pédiatrique  et de la prise en charge de la mère et l’enfant,  l’ADDF Ruyigi a mis en place des activités de sensibilisation par groupe de parole et de la paire éducation au sein des couples, des jeunes filles en âge de procréer,  et voudrait aussi apporter un appui dans la prise en charge des femmes et des enfants.

Pour palier à cette situation,  il convient de créer des mécanismes pour amener cette population à réfléchir et intérioriser les problèmes qui freinent le développement lié à la santé, la vie et l’éducation de la population. La réunion est prévue avec les bénéficiaires avant le début des activités.

L’ADDF Ruyigi voudrait assurer un accompagnement psychosocial a 1550 femmes enrôlées dans le programme de PTME, apporter  un soutien nutritionnel a 543 femmes séropositives enceintes et allaitantes indigentes dans le cadre de la PTME, apporter un soutien nutritionnel a 463 enfants âgés de six a douze mois  nés de mères séropositives indigentes, Organiser 1 ateliers de 2 jours de mobilisation en faveur de 50 leaders religieux communautaires sur leurs implications à la PTME, Organiser une campagne PTME  dans le cadre de la journée International de la lutte contre le SIDA, Organiser des réunions restreintes de travail avec les acteurs administratifs, communautaires et sanitaires clés au niveau de la Province Ruyigi sur la promotion de la PTME, Organiser des rencontres d’échanges trimestrielles de 380 encadreurs/ pairs éducateurs et animateurs communautaires forme à la PTME et sante de la reproduction, acquisition d’un équipement pour le suivi, la mise en œuvre et la supervision des activités PTME, Assurer 4 supervision et encadrement des activités PTME, Assurer le transport, stockage, frais de manutention, location magasins, frais de gardiennage des kits nutritionnels.

3 September 2013 - Project Leader: NDAYISHIMIYE Angélique



Latest News

Nos programmes ADDF
Mar 6, 2014

Vision
Mar 6, 2014

Mission
Mar 6, 2014